Passer au Contenu

Obtenez l’aide dont vous avez besoin pour prendre soin d’un proche qui a subi un AVC

Conseils pour prendre soin d’un proche | Conseils pour prendre soin de vous


À l’intention des aidants

Si vous êtes un parent, le (la) conjoint(e)/partenaire ou un(e) ami(e) intime qui prodigue des soins à une personne qui a survécu à un AVC, votre rôle est essentiel à son rétablissement.

Les aidants jouent un rôle de premier plan par l’aide qu’ils apportent à leurs proches qui réapprennent à pratiquer des activités habituelles et réacquièrent des habiletés, par leur motivation et leur assistance dans l’exécution de tâches qu’ils sont incapables de faire ou ont du mal à faire. Les aidants accompagnent souvent leurs proches lors de visites chez le médecin et agissent en tant que défenseur de leur santé24.

Il n’est pas rare qu’une personne se sente dépassée, apeurée et incertaine dans le rôle d’aidant. Veillez à prendre du temps pour vous et demandez de l’aide dès que vous en avez besoin. Voici quelques conseils qui vous aideront peut-être à prendre soin d’une personne chère – et de vous-même.

Conseils pour prendre soin d’un proche25,26 :

  • L’information est un pouvoir. Apprenez tout ce qu’il y a à savoir des séquelles d’un AVC pour ainsi mieux comprendre ce qui pourrait toucher votre proche, les options de traitement et ce à quoi vous attendre.

  • Posez des questions. Questionnez l’équipe médicale en charge de votre proche sur la façon dont vous pourriez l’aider à se rétablir et sur les différentes options de traitement.

  • Faites des ajustements. Vous devrez peut-être apporter quelques modifications dans votre maison, comme installer des mains courantes ou une rampe, pour créer un espace plus accessible à votre proche. Faites un peu de recherche en ligne et parlez à l’équipe de soins de santé en charge de votre proche pour obtenir plus de renseignements.

  • Rappelez-vous et rappelez-lui. Si votre proche prend des médicaments, prenez note de ce qu’il prend et du moment où ces médicaments sont pris, et rappelez-lui de les prendre. Réglez la fonction d’alerte de votre téléphone ou inscrivez ces renseignements dans votre agenda pour vous en rappeler.

  • Renforcement positif. Une des meilleures choses à faire consiste à motiver et à encourager votre proche, même dans les plus modestes accomplissements. Constater que vous remarquez ses progrès fera toute la différence au monde.

Pour être un bon aidant, VOUS avez aussi besoin qu’on prenne soin de vous. Cela signifie que vous devez vous réserver du temps pour vous-même, vous adonner à des activités que vous aimez et compter sur le soutien d’amis et de la famille.

Conseils pour prendre soin de vous26 :

  • Tendez la main. N’hésitez pas à demander de l’aide – de vos amis ou de la famille. Il peut s’agir d’un coup de téléphone, d’aide pour préparer un repas ou faire des courses, ou seulement d’avoir un peu de compagnie.

  • Ayez une bonne alimentation. Ayez de bonnes habitudes alimentaires (des repas réguliers et équilibrés) pour conserver votre énergie et rester en bonne santé.

  • Prenez une pause. Ne faites pas tout à la fois. Il est primordial de vous accorder des répits, que ce soit pour une petite marche après le repas ou pour vous détendre dans un bain chaud.

  • Écrivez. Commencez à tenir un journal et notez vos sentiments, bons et mauvais, tout au long du rétablissement de votre proche. « Évacuer » vous permettra de gérer vos émotions et de réfléchir à celles-ci au fur et à mesure que le temps passe.

Vous pensez que votre proche présente une spasticité liée à l’AVC?

L’évaluation vous propose une série de questions qui permettent de savoir si les incapacités physiques de votre proche sont causées par une spasticité. Vous pouvez communiquer vos résultats au médecin de votre proche, qui décidera s’il est nécessaire de demander une consultation auprès d’un médecin spécialisé dans la réadaptation post-AVC.

Trouvez un médecin spécialisé dans la réadaptation post-AVC

Rappel : Votre médecin de famille doit d’abord faire une demande de consultation auprès d’un spécialiste pour que vous puissiez obtenir un rendez-vous. Voir plus d’options de recherche